Aller au contenu
Forum Parieur-Sportif.fr

Chercher dans la communauté

Showing results for tags 'nice'.



More search options

  • Search By Tags

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Search By Author

Type du contenu


Forums

  • Accueil
    • Présentez-vous sur le forum
    • Actualités
    • Utilisation
    • Le bistrot
  • Pronostics
    • Les pronostics des membres
    • Le pari hebdomadaire du forum
    • Les dernières infos à connaitre avant de parier sur un match
  • Paris sportifs
    • Bookmakers
    • Guides, aide et conseils pour parier
    • Méthodes et techniques de paris
    • Autres ressources sur les paris sportifs

2 résultats trouvés

  1. bordeaux nice analyse apres match

    Après deux défaites à domicile (Lille et Monaco), les Girondins avaient à coeur de se racheter devant leurs supporters. C'est chose faite: ils ont éliminé l'OGC Nice en 8e de Finale de la Coupe de la Ligue dans un match où ils ont dominé, face à des Aiglons qui manquaient de volonté (3-2). Si Nice n'en finit plus de surprendre en Ligue 1, l'équipe de Lucien Favre se montre beaucoup plus friable lorsqu'elle joue en milieu de semaine. Après une élimination dès la phase de poules en Ligue Europa, les Aiglons sont sortis au stade des huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Malmenés par Bordeaux dans l'enceinte du Matmut Atlantique, les coéquipiers de Balotelli - titulaire et associé à Plea en attaque, mais encore trop discret - n'ont pas su répondre au plan proposé par Jocelyn Gourvennec. Après le match face au PSG, l'OGC Nice a prouvé qu'il était armé pour durer Ménez remuant, Laborde opportuniste Les Girondins affichaient leurs intentions dès le début de rencontre, avec un pressing haut. Sur une percée plein axe, Malcom, étrangement seul, servait Plasil qui débloquait la situation d'une frappe croisée du droit (15e, 1-0). A nouveau organisés en 3-5-2, les Aiglons prenaient encore l'eau quelques minutes plus tard, Ménez se jouant de toute la défense niçoise avant de buter sur Benitez, lequel renvoyait le ballon sur Laborde (2-0,22e). Nice parvenait pourtant à inscrire le but de l'espoir par l'un de ses hommes en forme, Alassane Pléa, juste avant la pause (2-1, 42e), mais Laborde redonnait de l'air aux Bordelais au retour des vestiaires (3-1, 55e). Le second acte confirmait les difficultés des visiteurs, Bordeauxprocédant par attaques rapides en surprenant la défense niçoise dans son dos, sous l'impulsion d'un Ménez très remuant. Les Girondins tremblaient toutefois jusqu'au bout après la réduction du score de Balotelli sur penalty (3-2, 83e). Une réaction trop tardive pour le buteur italien et sa bande. CE QU IL FAUT RETENIR : , Lucien Favre, avait procédé à un large turn-over, laissant ses cadres à la maison. Il avait conservé la paire offensive Alassane Pléa-Mario Balotelli. Des bordelais revanchard apres une sacrée defaite face à monaco et des niçois se concentrant sur le championnat, le resultat est sans équivoque et pouvait être prévisible. Il est compliqué de parier sur les coupes (coupe de la ligue, coupe du roi en espagne, coupe d'italie) tant il est compliqué de cerner les motivations d'une équipe pour ces coupes, qui ont peu de valeur à leurs yeux. DITES MOI EN COMMENTAIRE SI VOUS AVEZ PARIER SUR CE MATCH ? ET LA MISE PERDUE ou GAGné?
  2. PSG NICE L ANALYSE

    Menés 2 à 0 par Nice à la mi-temps, les Parisiens, emmenés par Cavani auteur d’un doublé, se sont révoltés pour s’éviter le chaos. Mais le mal rôde toujours. Tout le monde est content. Nice conserve la première place du championnat de France et Paris demeure dans la course au titre, à quatre points du leadeur, à trois de Monaco, le dauphin. Le scénario du match donne au PSG des airs de vainqueur parce qu’il a su renverser la table à 2-0 contre lui. Mais le mal rôde encore. A part Lyon, il n’a toujours pas gagné contre un grand ou un mieux classé et plus cela durera, plus les doutes sur sa capacité à se succéder à lui-même pour une cinquième fois de suite s’étireront. Paris chasse la crise ? Il y a quelque chose de cassé défensivement, avec sept buts encaissés en huit jours et un manque de réussite hallucinant puisqu’ils procèdent de sept frappes cadrées. A la 80e, hier, la saison du PSG a peut-être basculé : Balotelli a cadré et il n’y a pas eu but... Sans lui, Paris mangerait ce matin avec une paille, fracturé de partout par la noirceur et la sévérité des analyses. A 2-0 contre la formation parisienne, tout semblait brûler ou presque, de la faillite des cadres au coaching d’Emery en passant par le manque de cap de Nasser Al-Khelaïfi. Cavani mérite sa prolongation de contrat : il maintient en place pas mal de salariés du club. Unai Emery s’offre ainsi un peu de répit. A son crédit, on n’a pas vu une équipe en train de le lâcher. De la première seconde du match à la réaction après la pause, le PSG a diffusé l’idée d’un soutien total au coach. En revanche, le technicien doit résoudre un problème qui dessine chez lui une limite : il est cet entraîneur qui ne parvient pas à battre les équipes organisées à cinq derrière puisqu’après Saint-Etienne (1-1), Marseille (0-0) et Montpellier (3-0), il n’a pas non plus battu Nice venu avec ce dispositif au Parc. Tactiquement, il doit trouver la solution, sinon les adversaires vont se régaler. «Arsenal, Marseille, Nice, on méritait de gagner», se contente de répondre le Basque sans convaincre. L'Uruguayen en est déjà à 16 buts après ces 17 journées de L1. Et son entraîneur, sur la sellette en cas de défaite, lui doit une fière chandelle, même si Paris est encore mal en point. La charnière brésilienne, présumée impériale, a complètement flanché en début de match. Si le PSG hérite d'un gros lundi, lors du tirage au sort des 8es de finale de la Ligue des champions, il y a de quoi s'inquiéter, à moins qu'il ne progresse vraiment d'ici là. CE QU IL FAUT RETENIR : Deux choses à retenir, pour moi, j'avais pronostiqué Nice ou nul car pour moi les parisiens sont surcotés par les books, et on sent un debut de crise au sein de cet équipe. Les cotes de leurs adversaires sont values (très haute par rapport à la probabilité qu'elle passe). Je sens bien Paris s'enfoncer encore plus match apres match, je ne pense que les joueurs s'entendent avec leur nouveau coach. Zlatan était très critiqué mais maintenait une sorte d'osmose au sein de l'effectif. Aujourd'hui qui est le veritable leader ? Cavani pourrait prendre cette place, mais il est peu sur de lui, en témoigne ces nombreux loupés. Cependant le prono « cavani buteur » est un prono qui semble peu risqué lors d'un match du psg, tellement il est leur « seul arme d'attaque ». Et ce prono est toujours coté aux alentours de 1,50. DITES MOI SI VOUS AVEZ PARIER SUR CE MATCH ? ET LA MISE GAGNE OU PERDUE ? Matteo parieur pro
×